Jour 3 : de Wexford à Cork

Au matin, la couverture nuageuse et la fine pluie ont fait place à un magnifique soleil qui permet d'apprécier l'immense variété de verts qu'il existe en Irlande à sa juste valeur : il y a (presque) autant de verts en Irlande que de bleus en mer... Tout un programme quand les deux se rencontrent ! Le contraste avec l'Ile d'Yeu est saisissant : alors que l'Ile est marron/brune, couleur plantes séchées depuis des mois déjà, l'Irlande est verte comme ...  'La verte Erin' ! A croire que l'Irlande est aussi verte que sa cousine Albion est perfide...

09 29 IMG 3028 Churchtown blog 1024px

09 29 IMG 3036 Churchtown blog 1024px

Ruine de l'église de Churchtown, Péninsule de Hook.

La première halte de la journée a lieu au bout de la péninsule de Hook au bout de laquelle est érigé le bien-nommé phare de Hook Head pour marquer l'entrée du port de Waterford. Construit au début du 13ème siècle pour protéger la navigation et permettre le développement du commerce, c'est le plus vieux phare du monde en service ! La tour, haute de 35m, est un exemple de l'architecture médiévale pensée pour durer : les murs en pierres mesurent 4 m d'épaisseur à la base !
A l'origine, les moines du monastère voisin s’occupaient du phare, puis au milieu du 17ème siècle, ils ont été remplacés par les premiers gardiens de phare. Il a été automatisé en 1996 et est maintenant controlé depuis Dublin.

Pour aller à Cork, il faut passer de l'autre côté de la River Barrow et donc remonter à New Ross à 35 km de là pour trouver le premier pont. Mais on peut aussi emprunter un des nombreux bacs qui permettent de traverser les estuaires irlandais, ce qui est beaucoup plus rapide et original !

La ville de Cork est située au bord la rivière Lee qui rejoint l'Océan Atlantique après avoir traversé Cork Harbour, une des plus grande baie navigable du monde. Cork Harbour est un des principaux ensembles industriels d’Irlande, et même si les anciennes industries navales et sidérurgiques sont en perte de vitesse, elles ont été remplacées par des industries nouvelles comme l’industrie pharmaceutique, entre autre grâce à la présence d'un port de commerce très actif et diversifié.

Cohb Island, une des îles de Cork Harbour, a été utilisée comme embarcadère pour les transatlantiques. Presque la moitié des 6 millions d'Irlandais qui émigrèrent en Amérique du Nord entre 1848 et 1950 ont embarqué à Cohb. Tout comme les 123 derniers passagers à avoir embarqué à bord du RMS Titanic qui y effectua sa dernière escale avant de traverser l'Atlantique... Aujourd'hui les navires de croisière font toujours escale à Cohb.

09 29 IMG 3089 Annie Moore statue   Cohb Island blog 1024px

Une statue érigée sur le quai commémore l’immigration irlandaise vers les États-Unis, en rendant hommage à Annie Moore (1874-1924) qui fut la première immigrante irlandaise passant par Ellis Island, le 1er janvier 1892. Elle avait alors 18 ans, et décida de rejoindre sa famille, partie 4 ans plus tôt vers le Nouveau Monde.
La statue représente Annie Moore avec deux enfants pointant du doigt l’horizon, symbolisant tout l’espoir et l’histoire des anciens immigrants ayant quittés l’Irlande pour l’Amérique, suite à la Grande Famine, et aux conditions difficiles de l’époque. Une seconde statue est érigée au Musée d’Ellis Island aux Etats Unis.

Après avoir visité le Titanic Experience situé dans les anciens locaux de la White Star Line sur le quai à Cohb et emprunté un autre bac pour traverser Cork Harbor, nous allons à Carrigaline au Sud de Cork chez Necmiye et Frank pour nous installer avant d'aller visiter Cork en bus.
Les trajets en bus sont assez spéciaux puisque les horaires sont donnés à titre indicatif seulement : le bus peut passer un quart d'heure avant, vingt minutes après ou ... jamais ! Le conducteur nous a finalement expliqué : "It's Irish, it's tricky..." Une fois à bord, l'aventure commence véritablement : les routes de campagne irlandaises n'ont rien à envier aux routes islaises et rouler à 80 km/h avec un bus à deux étages donne l'impression d'être monté dans le Knight Bus d'Harry Potter ! Clairement, les bus sont aussi chargés d'élaguer les arbres au dessus de la route !

Arrivés à destination, nous nous précipitons à Franciscan Well Brewery, une brasserie qui fait des bières réellement excellentes, peut-être les meilleures du monde ! Malheureusement, grâce au bus, nous sommes arrivés juste trop tard pour visiter la brasserie, mais comme ils ont une sorte de pub couplé à une pizzeria, la soirée ne s'annonce pas perdue...

Cork mérite sûrement que l'on s'y attarde plus longtemps que la seule soirée que l'on y a passé, il faudra y retourner !

jour 3

Pin It