Tempête Carmen

L'année 2018 commence très fort puisque la tempête Carmen est annoncée depuis plusieurs jours sur la côte Atlantique. Pas de Jour de l'An qui tienne : je me lève avec le soleil pour étudier les derniers relevés et les prévisions météo pour essayer de définir le programme des prochaines heures. Le front devrait passer dans peu de temps et le soleil devrait apparaître, au moins quelques instants. En route vers la Pointe du But en passant par la Gournaise.

IMG 2178 Storm Carmen fb

Le vent est entêtant et de gros grains de sables s'envolent et me cinglent le visage : ce n'est pas très agréable et vraiment pas bon pour les objectifs. Je ne m'attarde donc pas et je poursuis mon chemin vers la Côte Sauvage qui est soumise à l'attaque d'une mer devenue forte à très forte dans la nuit.

IMG 2185 Old fog horn fb

IMG 2209 Storm Carmen fb

Alors que je m'apprète à remonter dans la voiture, j'entends l'hélico qui décolle de l'aérodrome tout proche. C'est l'occasion de le photographier passant à basse altitude au-dessus de la mer blanche d'écume. Mais surtout, c'est le moment que la batterie de l'appareil photo choisit pour me 'ch... dans les bottes' ! Quelques secondes plus tard, une fois une batterie chargée en place, il est déjà trop tard pour le plan large que j'aurais souhaité faire... Je me rabats donc sur quelques plans plus resserrés. Dommage, encore une photo à faire plus tard quand les conditions seront de nouveaux réunies. #missedagain

C'est étonnant, car le paysage parait authentiquement noir et blanc, comme si le vent et la pluie avaient érodé les couleurs. Ou alors les voleurs de couleurs de l'ancien temps de la photo argentique sont-ils de retour ?

IMG 2213 Coastal trail fb

 Il faut pousser à fond les curseurs de DarkTable lors du traitement des photos pour réussir à retrouver quelques touches de couleurs ici ou là.

IMG 2300 White sea grey sky fb

 Alors que je fais route vers la Pointe du Chatelet, un grain orageux s'abat avec une violence étonnante sur l'ile : il vente très fort, il pleut et grêle à l'horizontale, les éclairs zèbrent le ciel, mais la visibilité se limite à quelques dizaines de mètres. Impossible de rouler. Je m'arrête et prends quelques images depuis la voiture, mais toutes impressionnantes qu'elles soient, elles ne rendent pas compte de l'atmosphère dantesque de ce moment : j'aurais pu croire porter l'Anneau Unique et m'attendre voir surgir les Cavaliers Noirs pour le récuperer...

Une fois le grain passé, il est temps de rentrer à la maison. J'aurais voulu retourner sur la côte dans l'après-midi avec le soleil, mais le travail m'en a empêché ! Ce n'est pas très grave : vu les prévisions, les occasions de faire des photos de tempête ne devraient pas manquer dans les prochains jours !

Pin It

Comments est propulsé par CComment